Le noir

Le noir absolu peut se définir comme une luminosité si faible, par rapport au reste du champ visuel, qu’on ne peut y distinguer aucun détail. Toutefois la moindre touche lumineuse y devient éclatante. Sur les surfaces, les reliefs et les aspérités se révèlent. Les couleurs gagnent en intensité et la lumière y est plus vive par l’effet contrastant. Ainsi les peintres de la renaissance pour représenter la lumière, peignaient en fait l’obscurité. Tel Le Caravage, un célèbre peintre Italien du XVIè siècle, qui a sublimé la technique des clairs/obscurs. De même l’artiste contemporain Pierre Soulage, peint la lumière avec pour unique matériau de la peinture noire. Le noir est donc un moyen privilégié pour mettre en lumière.

Outrenoir, Pierre Soulage

Outrenoir, Pierre Soulage

                     L’entaille, Le Caravage

 

Article précédentart de la table . coutellerie

Article suivantPierre naturelle