Le noir

Le noir absolu peut se définir comme une luminosité si faible, par rapport au reste du champ visuel, qu’on ne peut y distinguer aucun détail. Toutefois la moindre touche lumineuse y devient éclatante. Sur les surfaces, les reliefs et les aspérités se révèlent. Les couleurs gagnent en intensité et la lumière y est plus vive par l’effet contrastant.
s
Ainsi les peintres de la renaissance pour représenter la lumière, peignaient en fait l’obscurité. Tel Le Caravage, un célèbre peintre Italien du XVIè siècle, qui a sublimé la technique des clairs/obscurs. De même l’artiste contemporain Pierre Soulage, peint la lumière avec pour unique matériau de la peinture noire.
s
Le noir est donc un moyen privilégié pour mettre en lumière.

 

Outrenoir, Pierre Soulage

Outrenoir, Pierre Soulage

                     L’entaille, Le Caravage